La gare du circuit

Le Prix National des voitures de Sport en 1950 avait attiré 100 000 personnes. Pendant l’année qui suivit, il fut procédé à de gigantesques travaux, tant au niveau de la chaussée que des installations.
Par ailleurs, on inaugura, à l’occasion du Premier Grand Prix des Essarts 1951, une ligne ferroviaire spéciale destinée à acheminer le public depuis Rouen. A cette époque, l’engouement pour le sport automobile allait de pair avec la rareté de l’automobile personnel.

Lire la suite : La gare du circuit